jeudi 7 avril 2016

Résumé de mon voyage à Hobart, Tasmanie

J'ai eu la chance de partir pendant 3 jours à Hobart, en Tasmanie. Et le moins que je puisse dire, c'est que c'est assez proche de l'idée qu'on s'en fait: nature sauvage, ambiance limite désertique, des paysages de malade et surtout… le fameux diable de Tasmanie, que j'ai enfin pu rencontrer. Par contre, celui-là s'est révélé assez différent de mes attentes. Ou plutôt de ce que Looney Tunes m'a fait croire durant mon enfance. Mais on va y revenir.

Donc pour ceux qui auraient un jour l'occasion de se poser à Hobart (et si vous allez en Tasmanie, vous irez forcément là étant donné que c'est quasiment la seule ville avec un aéroport), voici une sélection des choses à voir.

Randonnée au Mount Wellington

 C'est un peu l'attraction principale du coin, même pour les gens pour qui randonnée rime avec enfer (comme moi). Sans aucun bus ne menant au sommet, les possibilités pour voir Hobart la tête dans les nuages sont minces : avoir une voiture ou marcher. On a donc décidé de marcher (enfin "décidé" qu'on avait pas de quoi louer une voiture surtout). Mais au bout de 2h de marche et en se rendant compte qu'on était même pas arrivé à la moitié du chemin, nos jambes nous ont finalement supplié de finir le parcours en faisant du stop. Mais bon, il faut dire que la vue en valait la peine.

Regarder les fleurs au Royal Tasmanian Botanical Gardens

Ce qui fait le charme de Hobart, c'est avant tout sa faune et sa flore. Au niveau de la flore, on a été assez bien servi en visitant les plus grands jardins de la ville. Même s'il n'est pas si facile d'accès en partant du centre-ville (sérieux les gars, investissez dans des bus), le trajet vaut le détour. Il aurait limite fallu une journée entière pour se promener et observer entièrement l'ensemble des arbres, plantes et fleurs.

Dépenser ses sous au Salamanca Market

Tous les samedis matins, Hobart propose à ses habitants et touristes de venir dépenser sans compter à l'immense marché en plein centre-ville. Quand je dis immense, je suis sérieuse. Alors qu'on avait prévu d'y passer 1h30 à tout casser, je me suis vite rendue compte après m'être arrêté devant quasi tous les stands qu'il était déjà midi passée et qu'il fallait que je me calme si je ne voulais pas passer mon séjour sur cette place. Ah oui et aussi: LA NOURRITURE.

Jouer les artistes au MONA Museum

Si vous êtes dans un délire art contemporain chelou, le MONA vous plaira, c'est certain. On atteint ici le summum de l'art tellement profond que tu comprends que dalle. J'avoue que l'art contemporain n'a jamais été mon truc préféré sur Terre. Et le MONA a fini de m'achever quand je suis entrée dans une salle qui puait la mort et qu'on m'a expliqué que l'oeuvre exposée était faite à base d'excréments. Ah oui, et peut-être aussi quand j'ai été accueillie à l'entrée par une rangée de sculpture de vagins accrochés au mur (et non, je n'ai pas de photos de ça.)

Rencontrer des kangourous au Bonorong Wildlife Sanctuary

Maintenant on passe aux choses sérieuses. Le Bonorong est un sanctuaire, pas un zoo, ce qui veut dire que le personnel du lieu s'occupe d'animaux qui ont été retrouvés blessés ou livrés à eux-mêmes en pleine nature. On peut donc voir le personnel s'occuper de koalas, de wombats et même s'approcher des animaux pour leur faire un petit câlin ou une tape sur l'épaule selon leur humeur (le koala était d'humeur moyennement friendly par exemple). Mais LE MEILLEUR est qu'on peut rentrer dans l'enclos et nourrir une centaine (ou plus? j'étais trop émerveillée pour avoir le temps de compter) de kangourous qui viennent naturellement vers toi. J'ai donc officiellement réalisé mon rêve australien, je peux rentrer en paix.

Admirer les cascades du Mount Field

Parce que la Tasmanie adore la montagne, vous pouvez également vous balader dans la magnifique forêt du Mount Field, admirer des animaux en liberté (ou des araignées selon vos préférences) et des cascades. Comme dans un rêve d'aventurier.

Ah oui, et j'oubliais. Un diable de Tasmanie, ça ressemble à CA.


Donc oui, à un mix entre un petit chien et un rat. Plutôt mignon quand il est pas en train de dévorer un bras de koala mort.

2 commentaires: